georges tourasse artistes peintres impressionnistes aquarelles gouaches huiles dessins beaux arts pastels lithographies photographies

Conception design et réalisation http://www.michelmoreau.net

Mon grand-père, un type formidable, un peintre de talent injustement méconnu. J'en parle ici précisément pour rectifier le tir.


Georges Henri TOURASSE est né le 2 décembre 1884 à Paris dans le 18ème arrondissement.


Après des études secondaires, il est entré comme apprenti dans un cabinet de dessin pour tissus et papiers peints, dont il épousera la fille du directeur, Jeanne GATTICKER.

Pendant son apprentissage, il suit des cours du soir à l'école Germain Pilon et aux Arts Appliqués.


Peu avant la première guerre mondiale, il quitte son emploi, à cause d'une incompatibilité d'humeur avec son beau-père.

La guerre ne voudra pas de lui au début, à cause de sa maigreur puis, finalement le jugera apte en 1918 à trier de vieux vêtements.


Après ces événements, ne trouvant pas de travail dans le dessin artistique, il entre chez un orthopédiste et ses connaissances en anatomie l'amènent à dessiner des prothèses.

Cette situation ne pouvant durer, il crée son propre cabinet de dessin, toujours tourné vers la décoration d'intérieur. Cette entreprise deviendra florissante avec trois employés, puis périclitera durant les années 30. C'est pourquoi il accepte en 1933 une place de directeur artistique au sein de la société Paul Gruhin qu'il ne quittera qu'en 1954 pour prendre sa retraite.


Il s'éteindra le 12 décembre 1971 à Paris 12ème.



Passionné par les formes et les couleurs, il n'a cessé de les reproduire avec les moyens et sur des supports les plus divers:

    crayon et sanguine

    gouache et pastel sur carton

    huile sur toile ou bois

    lithographie

    photographie.


Son oeuvre n'a occupé que ses loisirs et à aucun moment il n'en a vécu. Elle est constituée d'environ 300 pièces:

    dessins

    tableaux

    lithographies

    maquettes.


La Bretagne l'a surtout inspiré, notamment la foule des églises et les bateaux, mais aussi Paris et ses environs.

Artiste indépendant, il n'a que peu exposé, mais la qualité de ses travaux a été reconnue et il en a reçu des récompenses à plusieurs reprises. On peut noter:


Les prix:

    Prix de l'Ecole Municipale Germain Pilon

    Prix Municipal de Dessin de la Ville de Paris.


Les médailles:

    Enseignement primaire. Dessin de la Ville de Paris 1898

    Ecole Municipale de Dessin Pratique Cours Supérieur du soir. Accessit 1901 - 1902

    Médaille de bronze … l'Exposition Internationale des Arts Décoratifs 1925

    Comité de Patronage des Apprentis 10ème arrondissement 1933

    Société des Artistes Français 1935

    Médaille d'or à l'Exposition Universelle de Bruxelles 1935

    Société des Artistes Français (lithographie) 1938

    Comité Central des Chambres Syndicales.


Les diplômes:

    Exposant dessinateur - peintre - créateur de modèle. Comité de Patronage des Apprentis 1933

    Officier de l'Académie des Beaux-Arts 1933

    Diplôme d'Honneur de l'Exposition Internationale des Arts et Techniques 1937

    Palmes académiques 1952.



Qu'est devenue son oeuvre ?


C'est une mauvaise question !

Las de voir ces merveilles se détériorer cours des nombreux déménagements,j’ai pensé que je devais absolument agir pour la pérennité de son oeuvre.

Après réflexion, j'ai bradé les différentes pièces (environ 300) au premier marchand de tableaux venu, l’aspect financier de l'opération étant accessoire. Depuis j'essaie de les racheter, le moins que l'on puisse dire est que les prix ont changé. Visiblement, la cote de mon grand-père a évolué...


J’attends avec impatience de voir passer un tableau, une litho ou dessin à Drouot, comme témoignage de la future et tardive notoriété de mon grand-père.

Il apparaît dans l'encyclopédie Wikipedia, certaines oeuvres sont passées dans plusieurs salles des ventes (Rennes, Blois, Bordeaux).

Georges Tourasse

Georges TOURASSE 1884 - 1971

compteur de visite